Les Fonds propres

Pourquoi c'est important ?


A la création de l'entreprise,

 

les associés déposent et affectent une partie de leur épargne personnelle au capital social de la société qu'ils créent. Par cet acte, qui fait l'objet d'une publication, ils indiquent aux tiers (clients, fournisseurs, candidats, média etc...) la confiance qu'ils portent eux même au projet.

 

Des plate formes de prêts d'honneurs (appartenant aux réseau France Initiative ou Réseau Entreprendre) peuvent prêter aux futurs dirigeants (le plus souvent à taux zéro) de quoi renforcer les fonds propres de l'entreprise.

 

C'est bien souvent le montant des fonds propres qui aura le plus d'influence sur la décision de crédit de la banque. Par ailleurs les organismes publics comme BPI France, plafonnent certaines de leurs aides au montant des fonds propres de l'entreprise.

 

Lorsque l'entreprise grandit,

 

Les fonds propres sont constitués des apports initiaux, mais aussi des bénéfices capitalisés années après années.

Lors d'un important projet d'investissement, et alors que la question du financement se pose pour le dirigeant, il doit savoir que la dimension de son projet sera directement proportionnelle au montant de ses fonds propres.

 

Ainsi, si la surface financière de l'entreprise n'est pas sufisante pour "lever" les fonds nécessaires à la réalisation du projet, il est peut être temps d'envisager le recours au capital investissement ou l'ouverture de son capital à un tiers, afin de permettre la réalisation du projet.

 

Ainsi, les capitaux propres ont une double fonction :

 

ils financent les activités d’une entreprise en même temps qu’ils apportent une garantie aux prêteurs.

 

 

Une fois le risque estimé, le banquier accorde un prêt qui est « habituellement » plus élevé que les fonds propres de l’entreprise. Cette pratique est appelée  l'« effet de levier des fonds propres ».  La différence fondamentale entre ces deux ressources réside dans leur fonction intrinsèque : les capitaux propres financent les risques de l’entreprise sans obligation de remboursement en cas de perte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Muriel Picy interviewée par le Journal des entreprises, dans le cadre de son hors série "Création & Reprise : Le guide pour se lancer"

Le journal des entreprises

Mars 2015

(...) Lauréat du réseau Entreprendre, accompagné également par le cabinet "Territoires Actions" pour le volet financier, Altae a réalisé le montage juridique en quelques mois.

septembre 2012

Labellisé par l’Etat depuis 2005, Terralia (ex PEIFL) est le pôle de compétitivité des filières végétales, agricoles et alimentaires du grand Sud Est.

juin 2019

Please reload

© 2020 Territoires Actions.